Accueil Blog des Mamans Législation Française sur les Prénoms

Législation Française sur les Prénoms


Vous voulez savoir que dit la Loi en matière de Prénoms? Voici quelques extraits des textes de la loi française, issus du Code Civil (Art. 55, 57 et 60), relatifs aux prénoms.

• Article 55, Déclaration de naissance

« Les déclarations de naissance seront faites dans les trois jours de l'accouchement, à l'officier de l'état civil du lieu. Lorsqu'une naissance n'aura pas été déclarée dans le délai légal, l'officier de l'état civil ne pourra la relater sur ses registres qu'en vertu d'un jugement rendu par le tribunal de l'arrondissement dans lequel est né l'enfant, et mention sommaire en sera faite en marge à la date de la naissance. Si le lieu de la naissance est inconnu, le tribunal compétent sera celui du domicile du requérant. En pays étranger, les déclarations aux agents diplomatiques ou consulaires seront faites dans les quinze jours de l'accouchement. Toutefois, ce délai pourra être prolongé par décret dans certaines circonscriptions consulaires. »

• Article 57, Libre choix des prénoms de l'enfant

« L'acte de naissance énoncera le jour, l'heure et le lieu de la naissance, le sexe de l'enfant, les prénoms qui lui seront donnés, le nom de famille, suivi le cas échéant de la mention de la déclaration conjointe de ses parents quant au choix effectué, ainsi que les prénoms, noms, âges, professions et domiciles des père et mère et, s'il y a lieu, ceux du déclarant. Si les père et mère de l'enfant naturel, ou l'un d'eux, ne sont pas désignés à l'officier de l'état civil, il ne sera fait sur les registres aucune mention à ce sujet. Les prénoms de l'enfant sont choisis par ses père et mère. La femme qui a demandé le secret de son identité lors de l'accouchement peut faire connaître les prénoms qu'elle souhaite voir attribuer à l'enfant. [...]»

• Article 60, Procédure des changements de prénom

« Toute personne qui justifie d'un intérêt légitime peut demander à changer de prénom. La demande est portée devant le juge aux affaires familiales à la requête de l'intéressé ou, s'il s'agit d'un incapable, à la requête de son représentant légal. L'adjonction ou la suppression de prénoms peut pareillement être décidée. Si l'enfant est âgé de plus de treize ans, son consentement personnel est requis. »

• Plus de Liberté (sous conditions)

Même si les récentes lois donnent aux parents le libre choix du prénom de leur enfant, la protection envers l’enfant est à présent assurée par les alinéas 3 et 4 de l'article 57 du Code Civil. Si « le prénom n’est pas conforme à l’intérêt de l’enfant », c'est-à-dire les prénoms « ayant une apparence ou une consonance ridicule, péjorative ou grossière, ceux difficiles à porter en raison de leur complexité ou de la référence à un personnage déconsidéré dans l’histoire », alors, l’Officier de l’Etat Civil en ordonne la suppression des registres de l’Etat Civil.

Prénom Garçon 2016

Prénom Garçon 2016


Maman en 2016 ? Bébé va bientôt pointer le bout de son nez et il vous faut absolument un prénom. Le top des prénoms de garçon 2016 va vous donner des idées et qui sait, peut-être le prénom idéal de votre futur enfant.

Prénom Garçon 2016